Resnumerica //

vendredi 31 décembre 2004

Bréviaire



La lecture du Traité de mécanique : Les vies incroyables et joviales des ingénieux d'antan m'a rappelé cet ouvrage acheté il y a des années, pas encore terminé...

En voici la fiche par les Editions Philippe Piquier : Traduit de l'arade et présenté par Mohamed Lasly Ce livre fut écrit au XVIe siècle, à la demande du sanguinaire sultan Sélim Ier, qui était devenu impuissant. Ce qui expliquerait son titre original : Pour que le vieillard retrouve toute la vigueur de sa jeunesse. Inédit en français, aussi célèbre dans le monde musulman que Le Jardin parfumé, il ne se vend plus aujourd'hui que sous le manteau dans les souks et les bazars.
Son auteur, Ahmed Ibn Souleimân, savant religieux et haut dignitaire de la Sublime Porte, a compilé toute la science de son temps - héritée des Grecs, de la Perse et de l'Inde, retravaillée par la médecine arabe - pour venir en aide à son maître en lâchant la bride à l'imagination la plus folle.
Cela donne un livre curieux dont le charme est fait du mélange des genres (méditations et recettes, contes et récits dont certains reviennent des Mille et Une Nuits, poésies et " dits "). Ne s'agit-il pas de ressusciter par des mots le désir dans un corps érodé par l'âge et épuisé par l'excès ?

jeudi 30 décembre 2004

Sky littérature



Skyblog est un service de blog qui a permis de souligner l'émergence d'une culture riche, forte, jeune et d'une manière d'écrire incomparable...

A lire, en complément, Dédibrako de Starley. Démonstration à couper le souffle d'une nouvelle langue !

mercredi 29 décembre 2004

Requiem pour une puce



Alors que l'on parle de plus en plus d'ordinateur quantique capable de supporter des algorithmes surpuissants, ce roman policier qui cache en lui une histoire de l'informatique et notammant de la machine de Turing.

Voir la critique des Automates intelligents.

lundi 27 décembre 2004

L'art et la manière



Rien de tel qu'un texte ardu pour faire disparaîte les vapeurs de champagne. The art of Arts est une analyse fine de l'art réalisée par Anita Albus. Traduit de l'allemand, c'est un voyage érudit derrière le rideau.
Existe aussi en français sous le titre "Peinture, sommet des arts : Revisiter la peinture".

dimanche 26 décembre 2004

Sacrés français !



Si seulement la diplomatie française avait opté pour la lecture du Kama Sutra, peut-être serions-nous moins détestés des Etats-Unis d'Amérique... qu'importe ! On peut encore se récupérer; d'ailleurs Les Kama Sutra peuvent être téléchargés à partir du site de la Diplomatie Française. Tout comme Honoré de Balzac, Barbey d'Aurevilly, Charles Baudelaire, Richard de Beaufort, Jacques Bossuet... Cliquez-ici pour accéder au Florilège de la littérature.

Note à tous le monde et aux diplomates en particulier, à lire chaque soir, ce passage sur l'embrassement :

Au moment de la rencontre, quatre sortes d'embrassements sont usités, savoir : Jataveshtitaka, ou l'enlacement du reptile. Lorsqu'une femme, se cramponnant à un homme comme un reptile s'enlace à un arbre, attire sa tête vers la sienne dans l'intention de le baiser, et, faisant entendre un léger son de soûtt soûtt, l'embrasse et le regarde avec amour, cet embrassement s'appelle l'enlacement du reptile.

Tila.Tandulaka, ou le mélange de graines de sésame et de riz. Lorsque les amants sont couchés dans un lit, et s'embrassent si étroitement que les bras et les cuisses de l'un sont enlacés par les bras et les cuisses de l'autre, dans une sorte de frottement réciproque, cet embrassement s'appelle le mélange de graines de sésame et de riz.

Kshiraniraka, ou l'embrassement lait et eau. Lorsqu'un homme et une femme s'aiment violemment, et, sans s'inquiéter de se faire mal, s'embrassent comme s'ils voulaient pénétrer dans le corps l'un de l'autre, que la femme soit assise sur les genoux de l'homme, ou devant lui, ou sur un lit, cet embrassement s'appelle le mélange de lait et d'eau. Ces deux sortes d'embrassements ont lieu au moment de l'union sexuelle. Telles sont les huit sortes d'embrassements que nous a relatées Babhravya. Suvamanabha nous donne, en outre, quatre manières d'embrasser de simples membres du corps, qui sont :


L'embrassement du jaghana, c'est.à-dire de la partie du corps entre le nombril et les cuisses. Lorsque l'homme presse le jaghana ou partie médiane du corps de la femme contre le sien, et monte sur elle soit pour l'égratigner avec les ongles ou les doigts, soit pour la mordre, ou la frapper, ou la baiser, la chevelure de la femme étant dénouée et flottante, cela s'appelle l'embrassement du jaghana.

samedi 25 décembre 2004

Dense...



Tellement dense que cette Brèves histoire du roman chinois reste tout juste entamée sur mes rayons... Mais c'est un régal de précision et d'intelligence pour les amateurs de littérature d'Asie, notamment du célèbre Au bord de l'eau... Courage !

vendredi 24 décembre 2004

C'est de saison !



Carnet polaire associe agréablement texte et dessins (crayon et lavis couleur)... un détour par le "cercle" histoire de mettre en accord le temps français avec une des dernières zones avec les fonds marins à explorer...

jeudi 23 décembre 2004

La prehistoire du sexe



Une démonstration toute scientifique et passionnante de la certitude suivante : l'Homme n'a que ça en tête...

mardi 21 décembre 2004

Le temps d'un Paris-Lille en TGV...



C'est ce qu'il faut pour lire cette nouvelle élégante à propos d'un tueur professionnel qui se trouve des problèmes de coeur...

Pour un polar plus noir... à lire : Un été japonais de Romain Slocombe.

lundi 20 décembre 2004

Malraux...



Trouvé au détour du Virgin du Louvres, cette analyse de Malraux au travers de sa relation avec le Japon... A lire par petites aspirations, comme un thé vert, pour goûter chaque propos.
A propos de Malraux, l'exposé du site du Ministère des Affaires étrangères.

dimanche 19 décembre 2004

Face à un temps de chien...



comme celui d'aujourd'hui, il faut ressortir "Mon chien stupide" de John Fante. A hurler de rire et à poser à la tête de son lit en cas de coup de blues.

A lire aussi "Newstart 2.0 TM", histoire d'art, de voyage à Rome et de bouffe... tout ce que j'aime.

samedi 18 décembre 2004

Maigret à Manhattan



L'enquête est-elle terminée ? Je n'en sais rien. Mais lorsque le Louvre a exposé ce Cupidon de Manhattan, j'étais aux premiers rangs : ce n'est pas tous les jours que l'on découvre une nouvelle oeuvre de Michel-Ange... Enfin, c'est courant, mais là, il y a des certitudes.
Le livret de l'exposition qui s'est tenue en 2000 est passionnant à lire, et à relire. Une enquête où l'on ne relève pas les empreintes mais on jauge les marbres... sans parler du "non finito" de Michel-Ange.

Peut-être devrait-on convient Maigret, Ellery Queen, Hercule Poirot et M. Sato pour trancher l'affaire, comme ce Kyôtarô Nishimura l'a fait dans son "Les grands détectives n'ont pas froid aux yeux" ? Voir la fiche de Lire.fr



Référence : Le Cupidon de Manhattan Un Michel-Ange retrouvé?
par: Jean-René Gaborit Ed. de la Réunion des Musées Nationaux 1999, 56 p., 6,86 euros Parution: 1999

vendredi 17 décembre 2004

Merci !



Au brocanteur qui m'a cédé il y a deux ans "We Japanese The Customs, Manners, Ceremonies, Festival, Arts, and Crafts of Japan" (vol I et II) pour le prix de 5 euros. Une affaire, mais surtout une trouvaille de dimanche matin près de République, à Paris.
L'intérêt de ces deux volumes ? Il s'agit très certainement de la réédition d'un des premiers guides sur le Japon, réalisé par un japonais et un américain.
Plus d'info .

jeudi 16 décembre 2004

Le meilleur moyen de trouver du goût à son prochain...



... c'est de le manger. Une conclusion que l'on pourrait tirer du court texte sur Issei Sagawa : le goût de la chaire : psychanalyse impossible d'un amant cannibal. Délicieux, intéressant, l'histoire de love-eater japonais étonne.
A propos du zozo : son google
A lire dans Familles en scènes, aux Editions Autrements. Voir la fiche ici. Perso, le reste est assez difficile à avaler...

Préliminaires



Le Discours préliminaire du premier projet de Code civil de Jean-Etienne-Marie Portalis est un mythe. Un de ces textes qui flotte dans l'air quand on ouvre un Code civil.
Le texte y est plus que fondateur, c'est la première goutte de la rosée juridique des siècles passés, des jurisconsultes romains aux Six livres de la respublique de Jean Bodin.
A lire en ligne ici, mais l'on peut aussi consulter l'édition publiée par les Editions Confluences.

mercredi 15 décembre 2004

Là où tombent les anges


Une nouvelle de Maurice G. Dantec parue il y a quelques années dans La Monde, à lire ici.

mardi 14 décembre 2004

Le livre du Thé



En lisant l'éloge que fait Pudlo dans son "Comment être critique gastronomique et garder la ligne" sur le thé, je me suis rappelé de ce petit exposé très intéressant sur le thé qui s'avère en fait une introduction brillante à la culture asiastique.
Le livre du Thé de Kakuzô Okakura est un indispensable pour tout amateur de la petite feuille verte.
A lire aussi, pour une approche toute différente du thé, l'usage qu'en fait Evariste Huc dans son "Dans la Tartarie et le Tibet".

dimanche 12 décembre 2004

Mauvais genre...



A lire si vous avez le bonheur de croiser ce livre chez un bouquiniste :Les mauvais lieux de Barcelone, de Xavier Domingo.
Pour reprendre la présentation de ce guide débonnaire de la débauche : Une promenade aux mauvais lieux, c'est toujours un voyage, et surtout à Barcelone, un voyage dans le temps, un retour dans le passé. Non seulement vers le passé historique de la ville, si riche en souvenirs de toutes sortes, depuis l'époque la plus reculée jusqu'à l'aube révolutionnaire de l'ère industrielle, mais aussi vers le vrai passé, le passé profond - une forme verbale qui reste à inventer.
Je refuse l'ignoble jeu de mots qu'on répète dans la bonne société : les "mauvais lieux" seraient en réalité de "bons lieux"... On vous glisse ça avec un clin d'oeil, en entrouvrant le fameux carnet d'adresses réservé aux seuls initiés. Inutile de faire de l'esprit. Les mauvais lieux sont de mauvais lieux. Souvent même ignobles, sordides, pourris et dangereux
.
Il s'agit pas d'un guide sordide. C'est, sous couvert d'un exposé pseudo-touristique, une analyse d'une société madrilène en mouvement ponctué de poésies ou de citations...

samedi 11 décembre 2004

Grand enfant


Reçue par service de presse, une encyclopédie pour grand enfant avec cartes données, images de la Terre. Superbe mais terrifiant.
En tout cas, moins terrifiant que cette enquête sur l'état de la Terre... A lire pour s'informer, se révolter, et trembler !

Européens & Japonais Traité sur les contradictions & différences de moeurs



Un bijoux ! C'est un bijoux que ce petit livre qui tient dans la poche. Ce traité là, rédigé par R. P. Luis Frois, au Japon en 1585 est non seulement fin et intelligent mais souligne une idée qui devrait réchauffer le coeur de tout humaniste : les différences rapprochent. Acheté avec plaisir chez Delamain, à Paris ; édité chez Chandeigne.
Deuxième bonus : une préface de Claude Lévi-Strauss !

Procurez-vous Européens & Japonais Traité sur les contradictions & différences de moeurs

Le Dit de Murasaki


Roman en anglais de Liza Dalby, disponible en français, ce Dit là est l'histoire imaginée de la rédactrice d'un "préhisto-blog" (le Dit du Genji) : Murasaki Shikibu .
Un bon gros pavé, bien dense, où l'on sent que l'auteur s'y connait (elle est anthropologiste de formation)... parfois long, jamais lassant. A voire, la page du site de l'auteur consacrée au Dit de Murasaki.


Procurez-vous le Le Dit de Murasaki

vendredi 10 décembre 2004

Trouvaille

Le Grand dictionnaire de la cuisine d'Alexandre Dumas en pdf à télécharger ici.

Must have, must read



A lire et à regarder, cet livre superbe et superbement imprimé, sorte de catalogue exhaustif du design made in Japan.
Pour un extrait et le plus qu'intéressant texte d'introduction,lire ici
.

L'ennuagement du coeur



Peu de chose à dire sur ce texte mystique, difficile d'accès, qu'un jour, je l'esprère, je réussirai l'ascension et qui traite des "voiles" qui nous séparent de l'Un.
Une phrase, peut être, à retenir : En vérité il nuage sur mon coeur, et j'en demande pardon à Dieu soixante-dix fois par jour.

jeudi 9 décembre 2004

Les 36 stratagèmes, 6 par 6

Voilà une site qui permet de lire un texte fameux de tactique chinoise : Les 36 stratagèmes. On raconte que ce traité a été retrouvé inséré dans un livre de cuisine... Rien à dire, juste à lire et relire...

Qui est qui ?



Nouvelle fournée du Who's Who en France et toujours la même surprise, face à ceux qui y sont ; et ceux qui n'y sont pas... une source d'information avec mail et adresse perso ou pro.

mercredi 8 décembre 2004

Visite guidée



Je ne suis pas certain s'il faut emporter ce livre avec vous lors d'une visite du Louvre... ou de quelqu'autre musée. Très intéressant (il explique l'histoire derrière l'image, le tableau), il pourrait gâter le plaisir de se perdre dans une peinture, quitte à ne pas en saisir le sens. D'ailleurs, certaines oeuvres sont trop inscrites dans leur temps pour qu'un visiteur de notre siècle puisse, sans préparation, en saisir toute la symbolique... Un guide où il fait bon de picorer quelques images et histoires...

Gabriel Naudé c'est bien, mais...



Parfois il faut aussi alterner l'artillerie lourde avec de petits bijoux... comme s'offrire une très bonne eau (minérale ou non) après un bordeaux de 15 ans... Donc, après le parisien Naudé, quelques pages d'Inspecteur Saito, tokyoite né dans la cervelle de Janwillem van de Wetering (voir aussi ça).
Saito est un inspecteur brillant, au grand père à l'ancienne, qui mène ses enquêtes comme personne. Un magicien. A lire, la première aventaure : Le satrori de l'inspecteur Saito...

Et pour la suite ? La colonisation douce de Dominique Noguez qui, même si parfois va trop loin, reste une référence. Non, en fait, un plaisir...

mardi 7 décembre 2004

Les cocktails du Ritz



Pas qu'un simple livre de mélanges & cocktails mais une véritable pièce d'histoire rédigée par Colin Peter Field et adorablement illustré par Yoko Ueta... A lire au Ritz Bar ?

lundi 6 décembre 2004

Rumsfeld's Rules

Même si on n'aime pas le personnage, Rumsfeld's Rules est un document intéressant à lire... Comme il est indiqué many of these rules, reflections and quotations came from my role as Chairman of the “transition team” for President Gerald R. Ford and my service as White House Chief of Staff. Others came from experiences as a U.S. Naval Aviator, a Member of Congress, Ambassador to the North Atlantic Treaty Organization (NATO), Secretary of Defense, Presidential Middle East Envoy, business executive, Chairman of the U.S. Ballistic Missile Threat Commission, and other experiences.

Ma préférée : First law of holes: If you get in one, stop digging.

Bolo bolo



C'est un petit livre génial que j'ai dévoré alors étudiant à Nanterre... dans l'ambiance donc. L'idée ? La fin de notre monde arrive, Bolo Bolo est un projet de société ouverte, créée sur les ruines du capitalisme, et qui a décidé de réduire les possessions de chacun à une boite : le Taku.

Selon l'ouvrage Tout ce qui a place dans son TAKU est la propriété exclusive de l'IBU. Le reste de la planète est utilisé en commun. L'IBU a un droit d'accès exclusif au contenu de son TAKU. Il peut y mettre ce qu'il veut. Il peut emporter le TAKU avec lui et personne n'a le moindre droit, dans quelque circonstances que ce soit, d'en inspecter le contenu ou de demander des informations à son sujet (même pas en cas de meurtre ou de vol). Le TAKU est absolument insaisissable, sacré, tabou, sacro-saint, privé, exclusif, personnel. Mais seulement le TAKU. L'IBU peut y mettre son linge sale ou un fusil-mitrailleur, des drogues ou de vieilles lettres d'amour, des serpents ou des souris empaillées, des diamants ou des cacahuètes, une chaîne stéréo ou une collection de timbres. Et bien d'autres choses encore. Aussi longtemps qu'il ne pue pas ou ne fait pas de bruit (c'est-à-dire aussi longtemps qu'il n'exerce pas d'influence au-delà de lui-même), on peut tout y mettre.

L'Ibu est l'homme... A lire en ligne sur le site de l'éditeur Lyber.

Conseils et recettes pour chat moderne



Pour le plaisir de la lecture mais aussi, parfois, des recettes qui s'adressent autant aux hommes qu'aux chats, j'ai parcouru avant de partir ce matin, ce livre de François Simon, critique gastronomique masqué. Un vrai délice ces quelques lignes troussées et ces recettes amusantes... notamment comment transformer un reste de risotto pour son chat.
Seul hic : l'ouvrage a été parrainé par un fabricant d'alimentation pour chat et vers la fin, ça se sent...
Procurez-vous 2911606930

dimanche 5 décembre 2004

Alice in wonderland



Quel est le lien entre Lewis Carol & Gwen Stefani ? La réponse est Alice au pays des merveilles qui a inspiré la chanteuse pour son dernier single What are you waiting for ? . Au passage, Alice et ses différentes versions n'est pas qu'un roman pour enfant mais bien pour adulte... Une histoire aux triples degrés...
A voir, l'albuml de la Pléiade ainsi que l'édition de la même collection.

Louis Vuitton City Guide



Branchouille ? Pas du tout. Ces guides sont superbes ! J'ai les éditions 2003 qui couvrent les principales ville d'Europe. De Paris à Istanbul en passant par Lyon, Berlin, Milan, Oslo.

Bien écrit, bonnes information, léger et agréable. Pour un week-end au rythme du flâneur et non au pas de charge, c'est l'idéal. A pose sur sa table pour le plaisir de crâner... Pire : se promener avec le spécial City guide "Cannes" distribué lors du festival !

Louis Vuitton City Guide.

The Art of Alpha Female Blogging



C'est un exposé d'un "bloggueuse" de référence :Halley Suitt. Elle travaille dans le milieu de l'édition mais est plus connue pour son blog ouvert de longue date et dont l'approche éditorial repose sur la provocation façon intellectuelle.
Ce pdf proposé par le site ChangeThis reprend un post de l'auteur :The Art of Alpha Female Blogging. En fait deux versions : le texte brut et celui expliqué par l'auteur. L'intérêt ? Comprendre la dimension d'un post et ce qui fait sa particularité...

A propos de l'auteur : She is a Senior Editor and book reviewer at Worthwhile Magazine, as well as the creator of the weblog for the magazine. In 2004, she was honored by The Anita Borg Institute, as an "Online Diva" and spoke at The Tech Museum in San Jose, CA with co-divas from Google, Yahoo! and Cisco Systems. Ms. Suitt is the Writer-In-Residence for The National Center for Women and Information Technology. She hosts the web-based internet radio program "Memory Lane" on ITConversations. Halley has appeared on Oprah.


A voir aussi, le site Change This qui is creating a new kind of media. A form of media that uses existing tools (like PDFs, blogs and the web) to challenge the way ideas are created and spread. We're on a mission to spread important ideas and change minds.re you an optimist? Sometimes it seems as though our disagreements—over everything from politics to business to the designated hitter rule—are more serious and more divisive than ever before. People are making emotional, knee-jerk decisions, then standing by them, sometimes fighting to the death to defend their position. And yet, we’re optimists. People call the team at Change This optimists because we don’t believe it has to be this way. We don’t believe humans evolved to be so bad at making decisions, so poor at changing our minds, so violent in arguing our point of view. We’re well aware of how split our country and our world have become, but we don’t think the current state of affairs is built into our very nature.
The problem lies in the media.
In the old days, we had the time and inclination to consider the implications of a decision. Everyone wasn’t in quite so much of a hurry. At the same time, most conversations (and most arguments) were local ones, conducted between people who knew each other. Today, it’s very different. Television demands a sound bite. A one hundred word letter to the editor is a long one. Radio has become a jingoistic wasteland, a series of thoughtless mantras, repeated over and over and designed to fit into a typical commute. To find out more, please download our ChangeThis manifesto. ChangeThis was built in the summer of 2004 by Amit Gupta, Catherine Hickey, Noah Weiss, Phoebe Espiritu and Michelle Sriwongtong. The original idea behind Change This came from Seth Godin.

samedi 4 décembre 2004

Botanique du désire



C'est un livre superbe qui parle des végétaux, de leur relation à l'homme. Une épopée avec en "guest star" la pomme & le pommier, la tulipe ou encore le cannabis. A propos de ce dernier il est possible de consulter le pdf suivant qui comprend the proceedings of several important events scheduled by the Townsend Center in celebration of Michael Pollan's residency as Avenali Lecturer for the 2002 Fall Semester. In this Occasional Paper we present transcripts of the public lecture Pollan gave as well as the comments of a panel organized to explore the environmental impact of food production in general. Both sections are followed by audience commentary.

Voici un extrait de la première page... just for the taste of it : I want to get a couple things about myself out of the way before I start. The first one is that, as you know, I write about plants. Whenever I take questions from an audience, which I hope to do when I finish speaking, there’s always someone who says, “Is that your real name?” I mean, it does seem awfully convenient, I realize that. But I’ve also learned from people asking these questions that it is a certain genre of name called the “career natural,” or an even better term is the “aptonym.” So I guess I have a good aptonym. I’ve been collecting others. The last time I was in the Bay Area I was told about a podiatrist named Dr. Toesy, which I kind of like. There are always doctors with these great names. I collected Drs. Slaughter, Smother, and Kaufman. There are lots of great urologists. There’s a Dr. Klap in Buffalo, and Dr. Peckler somewhere else. And, of course, the head of the Audubon Society is John Flicker. Over Friends of Animals, Priscilla Ferrell presides. But one of my favorites is a woman named Angela Ovary, who wrote a wonderful gardening book called Sex in Your Garden. So we’re going to talk a little bit about

La fiche de l'ouvrage par les Editions Autrement.

La chaire comme tapis de prière...


...ou Jeou-P'ou-T'ouan. Chez ce livre, c'est la réalisation qui ma attiré : publié chez Jean-Jacques Pauvert, mon exemplaire est la deuxième édition, achevée d'imprimer le 30 septembre 1963 sur les presses de la société d'impressions publicitaires, 75, rue Alexis-Pesnon, à Montreuil (Seine) pour le compte de Jean-Jacques Pauvert, éditeur. A été tirée à 2000 exemplaires, tous numérotés. Exemplaire N°1834.

Ce n'est pas qu'un livre de cul et comme le fait comprendre l'auteur, Li-Yu, dès l'entrée du texte, l'histoire ne sera pas une pure gaudriole mais un parcours initiatique qui mène du cul à l'âme. Un texte d'érudit chinois, intelligent, facétieux, qui s'amuse de lui même comme des travers du lecteurs avec citation de textes sacré ou de poésie.
Ce j'aime, c'est la composition qui a par fausse pudeur, remplacée les mots sexe féminin et masculin par leur transcript en idéogramme chinois... il arrive d'avoir des pages constellées de ces signes en rouge sang qui pointent et dépassent du gris du texte. Qui dépassent ? Qui bandent du texte !


A lire aussi en complément l'exposé que je n'ai encore terminé : Brève histoire du roman chinois de Luxun ou à voir aussi en ligne les polycopiers et bibliographie de l'UFR Langue et civilisation de l'Asie orientale, Paris 7.

Voir aussi un exposé du site de l'Année de la Chine à propos de la littérature chinoise.

vendredi 3 décembre 2004

Food in history


Plus que dans mes rayons, Food in history (en anglais) de Reay Tannahill se trouve sur ma table de cuisine en compagne d'autre ouvrages relatifs à l'histoire de l'alimentation et de la gastronomie. Page après page, on découvre que le fond de nos assiettes est un terrain archéologique encore plus riche que Pompéi.
Personnellement, je suis très attiré par la gastronomie et les techniques culinaires des premiers moments... notamment de la cuisson sans feu...
A lire aussi l'exposé superbe de Liliane Plouvier : www.europatable.org/cours/Cours%20europe.pdf.

jeudi 2 décembre 2004

Baptiste



Rédigé d'une main légère mais toujours élégante ce Baptiste est la biographie d'un sacré "pipol" du 17e : Jean-Baptiste Lully. A mis chemin entre la fiction et la bio, Baptiste repose sur les mémoires ou notes de Lully... Brillant. A lire, un extrait des premières pages. Sabine Wespieser Éditeur - LIVRE - Vincent Borel - Baptiste -

A explorer aussi un site consacré à Lully.