Parfois il faut aussi alterner l'artillerie lourde avec de petits bijoux... comme s'offrire une très bonne eau (minérale ou non) après un bordeaux de 15 ans... Donc, après le parisien Naudé, quelques pages d'Inspecteur Saito, tokyoite né dans la cervelle de Janwillem van de Wetering (voir aussi ça).
Saito est un inspecteur brillant, au grand père à l'ancienne, qui mène ses enquêtes comme personne. Un magicien. A lire, la première aventaure : Le satrori de l'inspecteur Saito...

Et pour la suite ? La colonisation douce de Dominique Noguez qui, même si parfois va trop loin, reste une référence. Non, en fait, un plaisir...